Citroën

Naissance de la marque

1919 André Citroen lance la marque avec la Type A, moteur 4 cylindre de 1 323 cc qui sera commercialisée à plus de 10 000 exemplaires.

1921 sortie de la B2 puis de la 5HP présentée en 1922 au salon de Paris.

Citroën trefle 5HP 1923

Citroën trefle 5HP 1923

1924 Citroen présente la B10 au salon de Paris avec sa carrosserie tout acier remplaçant les carrosseries bois et tôles d’acier.

1926 présentation de la B14 voiture de luxe de grande diffusion, grand succès de l’entre deux guerres et de la B15, premier véhicule utilitaire. 31 000 ouvriers travaillent pour sortir 400 véhicules / jour.

1928 présentation des C4 et C6 au salon de Paris.

1929 Ouverture des usines Quai de Javel à Paris et lancement du C6, premier camion rapide français.

1930 Apparition de la C4 commerciale.

1932 Les Citroën sont désormais équipées du moteur flottant qu’André Citroën rapporte des USA.

Citroën Rosalie 1934

Citroën Rosalie 1934

Dans sa série « Rosalie » Citroën présente au salon de Paris la 8CV, la 10CV et la 15CV. Les deux premières remplacent la C4, tandis que la troisième, avec son moteur à six cylindres, succède logiquement à la C6.
Le retentissement des records de ces voitures depuis 1931 sur l’autodrome de Linas-Montlhéry est tel que les trois modèles sont rapidement surnommés Rosalie.

 1934 Citroën présente la 7A

La 7A : traction avant, carrosserie tout acier, freins hydrauliques sur les 4 roues, suspensions à roues indépendantes avec barre de torsion, moteur flottant, … Dotée d’un moteur 46 ch et d’une boite 3 vitesses, elle atteint les 106 km/h.

Citroën traction 7c cabriolet 1936

Citroën traction 7c cabriolet 1936

Citroën est face aux difficulté financières, Michelin, créancier principal, apure les comptes et renfloue l’affaire. La société Citroën continue sous son contrôle.

1935 André Citroën meurt.

 

Citroën après Citroën

1936 Citroën présente au salon de Paris la 11 MI à moteur diesel : une première mondiale pour une voiture particulière.

1938 Traction (1938 – 1957) Sortie de la « reine de la route », la traction 15 CV qui sera produite jusqu’en 1955.

Citroën traction citroen 15 6 1949

Citroën traction 15 6 1949

Citroën traction 15 9 pichon parat 1949

Citroën traction 15 9 Pichon Parat 1949

1940 Lancement de la 2CV, voiture populaire de petite cylindrée, son cahier des charges se résume ainsi: « faire une voiture pouvant transporter quatre personnes et 50 kg de pommes de terre, à la vitesse de 60 km/h, pour une consommation de 3 litres d’essence aux 100 km avec un confort irréprochable… ».

1941 Pour répondre à la pénurie de carburant, Citroën sort les utilitaires Type 23 et type 45 qui roulent au gazogène. Pendant la guerre, la production annuelle passe de 100 000 à 9 000 voitures

1944 Citroën sort son premier camion.

1945 La production redémarre après guerre. La France est en pleine reconstruction, la moitié des véhicules produits par Citroën sont des utilitaires. Citroën présente trois nouveaux modèles : les Berline 11 normale, 11 légère et 15/6.

1947 Présentation du type H, la fameuse petite fourgonnette.

1948 2CV (1948 – 1990) Présentation au public au salon de Paris qui sera fabriquée en plus de 5 millions d’exemplaires jusqu’à 1990.

>> 2 CV en savoir plus …

2CV

2CV

2CV citroen

2CV citroen

1950 Présentation de la 2CV fourgonnette qui sera produite jusqu’en 1978 à plus de 1.2 millions d’exemplaires.

1953 L’utilitaire Type 55 remplace le type 45 (moteur essence et Diesel).

1954 DS (1954 – 1975) Citroën présente la DS au salon de Paris

DS Citroën

DS Citroën

Alors véritable voiture de science-fiction, révolution technique et esthétique : ligne inédite, aménagement intérieur d’avant-garde, suspension hydropneumatique et assistance hydraulique généralisée. Elle sera produite à 1.3 millions d’exemplaires.

Alors véritable voiture de science-fiction, révolution technique et esthétique : ligne inédite, aménagement intérieur d’avant-garde, suspension hydropneumatique et assistance hydraulique généralisée. Elle sera produite à 1.3 millions d’exemplaires.

1957 Sortie de l’ID

1961 Ami 6 L’Ami 6 complète la gamme en prposant une carrosserie aux lignes accentuées et à la baie arrière inversée.

1967 Diane Elle reprend la mécanique éprouvée de la 2 CV mais sa carrosserie est entièrement nouvelle avec son hayon arrière et sa banquette rabattable, c’est une berline qui offre tous les avantages d’un break.

1968 Méhari

1969 Ami 8

1970 SM produit de l’accord Maserati et Citroën, c’est une voiture luxueuse et sportive

Citroën SM

Citroën SM

Elle bénéficie de l’expérience de la DS(traction avant, hydraulique et suspension) et est équipée d’un moteur Maserati à six cylindres en V, d’une boîte de vitesses cinq rapports et de la Diravi (direction à assistance hydraulique variable à rappel asservi).

1970 GS

Entre l’Ami 8 et la DS, la GS présentée au salon de Paris possède une carrosserie qui restera longtemps la plus aérodynamique du marché mondial.

GS Citroën

GS Citroën

1974 C35 et CX

CX Citroën

CX Citroën

Michelin et le groupe Peugeot décident le rapprochement d’Automobiles Citroën et d’Automobiles Peugeot afin de constituer un ensemble de dimension internationale.

Citroën se conjugue désormais avec Peugeot